>> Journal du teletravail - Travail a domicile | Actualité | Monde | C’est en 2019 que se déroule Blade Runner : Anticipation ou Fiction ? par Olivier Parent (FuturHebdo)

C’est en 2019 que se déroule Blade Runner : Anticipation ou Fiction ? par Olivier Parent (FuturHebdo)

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

Notre partenaire FuturHebdo vient de sortir le #01 de son magazine papier. En voici l’édito signé de la plume d’Oliver Parent:

Dans mon panthéon personnel de mythes, l’année 2019 a toujours été importante. En effet, c’est au cours de cette année que se déroule le film Blade Runner, de Ridley Scott (1982).

2019 : nous y sommes. Alors, essayons-nous au petit jeu des « sept différences » : Blade Runner se déroule une nuit permanente et pluvieuse. Aujourd’hui : non. Dans le film, la Singularité a eu lieu. Les réplicants revendiquent leur humanité. Aujourd’hui : non. Ces réplicants sont des humains artificiels issus de la biologie de synthèse. Aujourd’hui : non. Le monde de Blade Runner semble avoir perdu la bataille de la sauvegarde de la biodiversité : les animaux sont eux aussi issus de la biologie de synthèse. Aujourd’hui : non.. enfin, oui et non. De même, la trame de fond du film est celle d’un monde en perdition, dans lequel l’industrie semble avoir imposé son modèle de développement. Aujourd’hui : espérons que non. Et puis, dans cette ambiance délétère, la conquête spatiale est présentée comme étant la seule alternative à un quotidien bien sombre. Aujourd’hui : non, enfin.. pas encore… Et pour finir, dans ce monde dystopique, on se déplace en voiture volante. Aujourd’hui : non… quoique…

Est-ce à dire que Philip K. Dick, l’auteur du roman dont a été adapté le film, et Ridley Scott se sont trompés sur toute la ligne ?

Il n’est pas inutile de se rappeler que le roman a été écrit en 1966, quand le film ne sera adapté qu’en 1982. C’était une bonne trentaine d’années avant que les premières voix ne cherchent à avertir monde politique et société civile des dangers auxquels sous peu l’humanité devrait faire face. On peut alors que louer la pré-science de Dick et de Scott qui ont su mettre en mots et en images les défis de notre présent : les dérèglements climatiques, la biodiversité mise en danger, la conquête de l’espace, mais à quelles conditions, le génie génétique qui est sur le pas de porte de notre corps, l’IA et la robotique qui provoquent autant de fascination que de peur, l’urbanisme au défi de la modernité et le modèle occidental de civilisation, de consommation, de rapport à l’environnement qui se retrouve au banc des accusés…

Alors, 2019, utopie ou dystopie ? Espoirs ou abdications ? Personnellement, et sans tomber dans l’angélisme — l’actualité est là pour nous rappeler que le temps presse — je préfère voir et soutenir les nombreuses émergences que l’on peut constater autour de nous plutôt que de me lamenter sur mon temps en perdition. Rien n’est gagné. Mais, que sait-on de ce qui pourrait sortir du mariage entre bonnes volontés et innovations ?

En réponse à toutes ces interrogations, cette première anthologie prospective propose des fragments d’une nécessaire et permanente exploration du réel et de l’imaginaire de notre temps.

Vous pouvez télécharger ce premier numéro de FuturHebdo papier ici.

Ajouter à: Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg


Comparateur mutuelle santé, prévoyance

Devis mutuelle santé 100% gratuit et sans engagement.
Remplissez une seule demande pour comparer les tarifs, les garanties et les niveaux de remboursements des meilleures mutuelles santé du marché et économiser jusqu'à 300 euros par an.