>> Journal du teletravail - Travail a domicile | Actualité | Santé | La kinésithérapie dans le traitement de la plagiocéphalie

La kinésithérapie dans le traitement de la plagiocéphalie

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

La plagiocéphalie est un traumatisme caractérisé par un aplatissement du crâne du bébé, souvent sur le côté droit ou à l’arrière. Heureusement, la kinésithérapie est un moyen de traiter cette déformation. Le point.

La kinésithérapie : indications et bienfaits

La kinésithérapie ou masso-kinésithérapie est une technique thérapeutique qui associe le massage à des manipulations bien précises. Les usages de la kinésithérapie sont multiples, mais elle est souvent employée pour faire de la rééducation. En général, une séance classique peut coûter entre 62 et 80 €. Cette spécialité paramédicale utilise principalement 2 techniques : la kinésithérapie passive et la kinésithérapie active. La première consiste à faire des étirements musculaires, des massages et des tractions afin de favoriser la mobilité articulaire. La deuxième technique est plutôt participative puisqu’elle implique directement le patient. Autrement-dit, ce dernier va travailler lui-même à sa propre guérison en pratiquant diverses activités physiques sur des systèmes de suspension ou des appareils de gymnastique. Il arrive parfois que le patient soit amené à s’exercer dans la piscine.

La kinésithérapie peut être prescrite dans de nombreux cas : rééducation cardio-vasculaire, rééducation respiratoire, rééducation posturale, rééducation post-traumatique, rééducation prénatale et rééducation périnéale. De nombreuses études scientifiques ont démontré que cette thérapie était efficace pour traiter le syndrome de la tête plate ou la plagiocéphalie. Il s’agit d’une déformation crânienne qui touche les nourrissons. Voici plus de précisions sur cet aplatissement du crâne

Quelques rappels sur la plagiocéphalie

La plagiocéphalie ou syndrome de la tête plate du nourrisson est un trouble qui se développe quand un bébé est allongé trop longtemps sur le dos. Auparavant, cette pratique avait pour but de réduire la mort subite d’un nouveau-né, mais au fil du temps les spécialistes ont découvert que cette position exerce trop de pression sur la partie postérieure du crâne. Étant donné que le crâne d’un nourrisson est encore très malléable, il risque de se déformer s’il subit trop de pression. Les parents peuvent changer la position de la tête de leur bébé pour résoudre le problème, mais s’il n’y a pas d’amélioration après 2-3 mois, le recours à un traitement physique comme la kinésithérapie est nécessaire.

Selon les spécialistes, il existe 4 stades de la plagiocéphalie : légère, modérée, sévère et très sévère. Dans la majorité des cas (souvent des garçons), elle touche l’arrière du crâne ou son côté droit. Elle n’affecte pas directement le développement du cerveau du petit, mais engendre certaines conséquences : des troubles langagiers, des problèmes dentaires, une déformation de la mâchoire et une asymétrie du visage.

Traiter la plagiocéphalie avec la kinésithérapie

La kinésithérapie permet la réduction de la prévalence de la plagiocéphalie chez les bébés âgés de 7 semaines. Elle est aussi efficace dans le traitement de ce trouble en utilisant un oreiller de positionnement. Avoir recours à un kinésithérapeute professionnel est donc vivement conseillé. Le traitement en kinésithérapie s’effectue en 3 axes. Dans un premier temps, le thérapeute utilise des techniques de mobilisation comme l’initiation aux retournements. Il apprend aux parents comment accompagner l’enfant dans ses activités quotidiennes. Le deuxième acte se déroule à la maison par des gestes quotidiens. Le dernier acte consiste à analyser les dispositions prises à la maison. À noter que les parents doivent s’impliquer entièrement dans la rééducation du nourrisson.

Les gestes pour prévenir cette déformation crânienne se jouent principalement au cours des premiers mois du bébé. D’abord, les parents doivent quotidiennement alterner la position de couchage de leur nourrisson. Lorsqu’il joue, il convient de le garder sur le ventre. Enfin, l’utilisation d’un cale-tête qui s’adapte parfaitement aux contours de sa tête est un autre moyen de prévenir la plagiocéphalie.

L’article La kinésithérapie dans le traitement de la plagiocéphalie est apparu en premier sur Kinésithérapeutes.

Ajouter à: Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg


Comparateur mutuelle santé, prévoyance

Devis mutuelle santé 100% gratuit et sans engagement.
Remplissez une seule demande pour comparer les tarifs, les garanties et les niveaux de remboursements des meilleures mutuelles santé du marché et économiser jusqu'à 300 euros par an.