>> Journal du teletravail - Travail a domicile | Télétravail | Télétravail : Expériences | Day One organise un webinar sur le thème «Recruter ou pas un Business Developer dans un cabinet de conseil ou un cabinet d'avocats d'affaires ?»

Day One organise un webinar sur le thème «Recruter ou pas un Business Developer dans un cabinet de conseil ou un cabinet d'avocats d'affaires ?»

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

Day One organise une Webconférence sur le thème : :

Recruter, ou non, un Business Developer dans un Cabinet de Conseil ou d’Avocats

Vous souhaitez améliorer la performance du Business Development de votre cabinet, et vous réfléchissez à l'opportunité d'intégrer un Business Developer. Or, plus que dans tout autre secteur d’activité, la vente de prestations intellectuelles est particulièrement spécifique.
  • Un Business Developer peut il vendre des missions, alors qu’il ne les produit pas ?
    Sera-t-il crédible ?
  • Aura t –il la capacité à comprendre et donc à vendre nos savoirs –faire ?
  • Quel sera son rôle vis-à-vis des Consultants ?
  • Quelle sera sa mission : ouvrir des portes ou vendre des prestations ?
  • Quel profil choisir ?
  • Comment l’intégrer efficacement dans le cabinet ?

Autant de questions sur lesquelles Olivier Chaduteau et Alain Eymond, Associés au sein de Day One, et Olivier Lecerf, VP SAles & Marketing chez Right Management, apporteront leur point de vue et expérience.

La Webconférence aura lieu le 7 décembre 2010 de 18h à 18h45.

Pour vous inscrire, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous. Vous recevrez alors un e-mail de confirmation, comprenant également les informations pratiques.

https://www3.gotomeeting.com/register/136261822

www.dayone.fr

Ajouter à: Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg


Comparateur mutuelle santé, prévoyance

Devis mutuelle santé 100% gratuit et sans engagement.
Remplissez une seule demande pour comparer les tarifs, les garanties et les niveaux de remboursements des meilleures mutuelles santé du marché et économiser jusqu'à 300 euros par an.